Blagues

Index des blagues Blague du jour Humour
Blagues du jour
 

Humour



 

Lors d'un vol pour Toronto,

Quelques minutes après le décollage une blonde assise dans la classe économique se lève et se dirige vers la première classe et y prend place.
 
L'agent de bord la voit faire et décide de lui demander de voir son billet.
 
Alors il explique à la blonde qu'elle a payé pour une place en classe économique et qu'elle ne peut s'asseoir en première classe, qu'elle doit donc retourner en classe économique.
 
La blonde lui répond :
 
" Je suis blonde, je suis belle, je vais à Toronto et je reste assise ici ! "
 
L'agent de bord va dans la cabine de pilotage et explique au pilote et au copilote qu'il y a une blonde assise dans la première classe qui a payé pour la classe économique et qui refuse de retourner dans la classe économique
Le copilote va voir la blonde et tente de lui expliquer que puisqu'elle a payé uniquement pour un billet en classe économique elle doit retourner en classe économique
 
La blonde lui répond : " Je suis blonde, je suis belle, je vais à Toronto et je reste assise ici ! "
 
Le copilote dit au pilote qu'ils doivent contacter la police pour arrêter la blonde lors de l'atterrissage car elle refuse de retourner en classe économique.
 
Le pilote demande au copilote:" Vous avez bien dit qu'elle est blonde ?
 
Je vais régler le problème, car je suis marié à une blonde, je parle le langage des blondes. "
 
Le pilote se rend auprès de la blonde et lui parle à l'oreille.
 
La blonde lui dit :
 
"Oh je suis désolée !" et elle se lève et retourne à son siège en classe économique. L'agent de bord et le copilote sont étonnés et demandent au pilote qu'est-ce qu'il lui a dit pour qu'elle accepte de retourner en classe économique sans faire de chichi.
 
"Je lui ai dit : "
 
"La première classe ne va pas à Toronto."

Une explication pas si simpliste que ça...!


Marcel est propriétaire d'un bistrot.

Il réalise soudain que tous ses clients sont des alcoolos qui n'ont pas de boulot et ne peuvent donc plus fréquenter son comptoir, car ils ont vite dilapidé leurs allocations diverses.

Il imagine alors un plan marketing génial : "Picole aujourd'hui, paie plus tard".
Il tient rigoureusement à jour son ardoise de crédits, ce qui équivaut donc à consentir un prêt à ses clients.
Chiffre d'affaires et bénéfices explosent et son bistrot devient vite, sur le papier, le plus rentable de la capitale.
Les brasseurs et grossistes se frottent les mains, et allongent bien volontiers les délais de paiement.

Les clients de Marcel s'endettant chaque jour davantage acceptent sans rechigner des augmentations régulières du prix du godet, gonflant ainsi (toujours sur papier) les marges du bistrot.

Le jeune et dynamique représentant de la banque de Marcel, se rendant compte que ce tas de créances constitue en fait des contrats à terme, et donc un actif, propose des crédits à Marcel avec les créances-clients en garantie.
Sa trouvaille géniale vaut au banquier visionnaire un plantureux bonus.
Au siège de la banque, un trader imagine alors un moyen pour se faire de belles commissions: il convertit les dettes en PICOLOBLIGATIONS.

Les Picolobligations sont alors "titrisées" (converties en paquets de titres négociables) afin d'être vendues sur le marché à terme.
Confiants à l'égard de leur banquier et avides de hauts rendements, les clients ne captent pas que ces titres qui leur sont fourgués comme "obligations AAA", ne sont en fait que les créances bidons d'alcoolos feignasses.
Les Picolobligations deviennent la star des marchés, on se les arrache et leur valeur crève tous les plafonds.
Un beau matin, un "risk manager" oublié dans les caves de la banque se réveille et signale qu'il est temps de demander à Marcel que ses clients règlent leur ardoise.
Marcel essaie, mais ses clients ne bossant pas ... bernique !

La banque exige alors le remboursement du crédit et le bistrot fait logiquement faillite, vire ses employés entraînant la faillite de ses fournisseurs en bibine qui, à leur tour, virent également leurs employés.
Le cours des Picolobligations chute brutalement de 90%.
La dépréciation de cet actif vaporise les actifs et donc les liquidités de la banque. Problème : sa banqueroute ruinerait trop d'électeurs ("too big to fail" qu'on dit
La banque est donc renflouée par l''État.

Ce renflouement est financé par de nouvelles taxes prélevées chez des employés, les classes moyennes et un tas de gens qui bossent, ne picolent pas, qui n'ont jamais mis les pieds dans le bistrot du Marcel...
C'est pourtant pas difficile à comprendre, non ?

Une dame âgée se fait arrêter par la police.

 - "Y a-t-il un problème, Monsieur l'agent ?"
 - "Oui, madame. J'ai bien peur que vous rouliez à une vitesse excessive."

 - "Ah, je vois. "
 - "Est-ce que je peux voir votre permis de conduire, svp ?"
 - "Je vous le donnerais bien, mais j'en ai pas."
 - "Vous n'en avez pas ? "
 - "Non. On me l'a retiré il y a 4 ans pour conduite en état d'ivresse."
 - "Je vois… Est-ce que je peux voir la carte grise du véhicule ?"
 - "Je n'en ai pas non plus."
 - "Pourquoi ?"
 - "J'ai volé cette voiture."
 - "Vous l'avez volée ?"
 - "Oui et j'ai tué le propriétaire."
 - "Vous avez fait quoi! ?
 - "Les parties du corps sont dans des sachets en plastique dans la valise qui se trouve dans le coffre,
 si vous voulez les voir." L'agent regarde la femme et recule lentement dans sa voiture pour appeler du renfort. Quelques minutes après, 5 voitures de police entourent la voiture de la vieille dame. Un officier s'approche lentement, tenant un pistolet. Il dit à la vieille dame :
 - "Madame, veuillez sortir lentement votre véhicule, les mains en l'air !"
 La vieille dame s'exécute. Elle s'adresse à l'officier qui la tient en respect :
 - "Y a-t-il un problème, Monsieur l'officier ?"
 - "Mon collègue m'a dit que vous avez volé cette voiture et assassiné son propriétaire."
 - "Assassiné le propriétaire ? Etes-vous sérieux ?"
 - "Oui, pourriez-vous svp ouvrir la valise dans le coffre de votre voiture ?"
 La vieille dame ouvre la valise qui ne contient rien de plus qu'une plus petite valise vide. L'officier de police reprend :
 - "Est-ce votre voiture, madame ?"
 - "Oui, voici la carte grise et l'attestation d'assurance à mon nom."
 L'agent qui l'a arrêtée est tout à fait surpris. L'officier le regarde courroucé, puis se tourne à nouveau vers la vieille dame :
 - "Mon collègue m'a dit aussi que vous n'avez pas de permis de conduire." La vieille dame fouille dans son sac à main, en tire son permis et le montre à l'officier. Celui-ci l'examine attentivement, puis le lui rend, tout penaud.
 - "Merci madame. Je suis vraiment confus. Mon collègue m'avait dit que
vous n'aviez pas de permis, que vous aviez volé cette voiture et que vous aviez assassiné le propriétaire!"
 - "Je parie que ce menteur vous a aussi dit que j'allais trop vite..."
 Méfie-toi des dames matures !

VENGEANCE

1.

Aujourd'hui ma fille va avoir 18 ANS ... et je suis très content, parce que c'est le dernier paiement de pension alimentaire que je vais donner. 
J'ai donc appelé ma fille pour qu'elle vienne chez moi et à son arrivée je lui ai dit :
 - Ma petite fille, je veux que tu apportes ce chèque à ta mère et que tu lui dises que : " c'est le dernier putain de chèque qu'elle va recevoir de moi, dans tout ce qui lui reste à vivre de sa putain de vie !!! Je veux aussi que tu me dises l'expression qu'elle aura sur son visage lorsque tu le lui diras".
Ma fille s'en alla donc porter le chèque. Moi j'étais anxieux de savoir ce que la sorcière avait pu répondre et la tête qu'elle avait faite. 
 Lorsque ma fille est revenue, je lui ai immédiatement demandé : 
 - Alors que t'a dit ta mère ? 
- Elle m'a dit que justement elle attendait ce jour-là pour te dire que tu n'es pas mon père".

2.

Un homme, toujours très désagréable avec sa femme, l'accompagne à l'aéroport car elle part en voyage en Suède.
Dans la salle d'attente, devant tout le monde, il lui souhaite un bon voyage et, sur un ton ironique, il lui crie : 
 "Ma chérie, n'oublie pas de me rapporter une jolie suédoise Ha Ha Ha !!"
Sa femme baisse la tête et embarque très énervée. Elle passe 15 jours en Suède. A son retour, le mari la voyant arriver, lui crie à voix forte : 
 - "Ma chérie, tu m'as ramené ma petite suédoise ? 
- "J'ai fait tout mon possible" répond-t-elle : "Maintenant il ne te reste plus qu'à prier pour que j'accouche d'une fille".

3.

 Le mari, sur son lit de mort, appelle sa femme. D'une voix rauque et faible, il lui dit : 
 - "mon heure est arrivée, mais avant, je veux te faire une confession.
 - "Non, non, reste tranquille, tu ne dois faire aucun effort". 
 - "Mais enfin, je dois le faire", insiste le mari. Il est bon de mourir en paix. Je veux te confesser quelque chose. 
 - "C'est bon, c'est bon, je t'écoute" lui répond sa femme. 
 - "J'ai eu des relations avec ta sœur, ta mère et ta meilleure amie" confesse le mari.
 - "Je sais, je sais" ! -"C'est pour ça que je t'ai empoisonné, déclare sa femme.

Un gynécologue

Un gynécologue en avait marre des coûts d'assurance et des procès pour fautes professionnellesainsi que de la paperasserie de la Sécu.
Il était exténué.
En espérant trouver une autre carrière où ses mains habiles seraient bénéfiques, il décide de devenir mécanicien automobile.
Il va au collège technique local, s'inscrit à des cours du soir, qu'il fréquente assidûment, et apprend tout ce qu'il pouvait.
Le moment de l'examen pratique approche. Le gynécologue l'avait soigneusement préparé pendant des semaines.  
Il réussit l'examen sans problème..
Á la lecture des  résultats, il est surpris de voir qu'il a obtenu un score de 150% … Craignant une erreur, il va voir l'instructeur, et lui dit:
 - Je ne veux pas paraître ingrat pour un tel résultat exceptionnel, mais je me demande s'il n' y a pas une erreur dans votre note ?
 L'instructeur répond :
- Pendant l'examen, vous avez démonté le moteur parfaitement, ce qui donne la valeur de 50% de la note totale. Vous avez ensuite remis le moteur en place. Encore une fois, c'était impeccable, ce qui donne également une valeur de 50% à votre résultat.
Après une pause, l'instructeur ajoute :
- Je vous ai donné un supplément de 50% parce que vous avez fait tout cela à travers le pot d'échappement, ce que je n'avais jamais vu faire dans toute ma carrière.

Le mari , en colère, appelle la réception de l’’hôtel

 
- S'il vous plait, pouvez vous venir rapidement, je viens d'avoir une discussion avec ma femme, et elle dit qu'elle va sauter par la fenêtre
 
- Désolé Monsieur, mais c'est un problème personnel
 
- Oui ! mais la putain de fenêtre ne s'ouvre pas, et ça c'est un problème de maintenance !!!!!!!

Auchan

C'est un homme qui se trouve chez Auchan et semble perdu en cherchant d'un coin à l'autre du magasin.
Il est tellement préoccupé qu'il entre en collision avec un autre homme ayant le même comportement.
Le premier homme lui dit :
Excusez-moi monsieur, j'ai la tête ailleurs. Je cherche ma femme.
Le second lui répond :
- Aie ! Moi aussi je cherche ma femme. De quoi elle a l'air la vôtre ?
Il répond :
- Elle s'appelle Emmanuelle. C'est une belle blonde aux yeux bleus, mesure 1,75 m, cheveux en bas de l'épaule, vêtue
d'une jupette près des fesses, blouse blanche transparente, des gros seins, un soutien-gorge noir en dentelle bien garni et
une très grande bouche. Et la vôtre, de quoi elle à l'air
- Oublie la mienne, on cherche la tienne...
 

Mobylette

Un soir au dîner, la petite dernière demande à son père :
- Papa, pourquoi t'es toujours tout rouge ?
- Ben tu vois ma fille, c'est l'été, et en mobylette, tu prends des coups de soleil et ça te donne la peau toute rouge.
La fillette opine du chef mais ne paraît pas totalement convaincue.
- Mais papa, en hiver aussi t'es tout rouge...
- Oui ma fille mais en hiver il fait froid. Sur la mobylette, le froid et la vitesse ça te fait la peau toute rouge.
Alors la mère, excédée, saisit la bouteille de PASTIS et la tend à sa fille :
- Tiens, passe la mobylette à ton père !
 

Les jumeaux

Deux hommes sont dans un bar et discutent
- Où est-ce que tu es né ?
- A Tours...
- Ah bon ! Moi aussi !! Et dans quelle maternité
- Celle du Beffroi...
- Moi aussi ! Et quel jour ?
- Le 5 octobre 1975...
- Oh ! Moi aussi ! On est pareil ! C'est dingue !
Un troisième homme entre dans le bar et demande au barman :
- Alors Jimmy, quoi de neuf ?
- Bof, rien de nouveau. Les jumeaux sont encore bourrés.

Cigogne

Trois cigognes se rencontrent dans le ciel et se demandent les unes aux autres
- Tu vas où ?
- Hooo, je vais chez un couple qui essaye d'avoir un enfant depuis 10 ans...Je leur apporte une petite fille.
- C'est cool !
- Et toi ?
- Je vais chez une dame qui n'a jamais eu d'enfants. Je lui apporte un petit garçon !
- C'est bien, je suis sûre qu'elle va être vraiment heureuse.
- Et toi ? demandent les deux cigognes à la troisième.
- Moi ? Je vais juste là, à côté, au couvent. Je ne leur apporte jamais rien mais j'adore leur foutre la trouille....

Gendarmerie

Dans une caserne de Gendarmerie, le Capitaine croise un jeune élève-gendarme fraîchement débarqué de l'école de gendarmerie.
- Comment vous appelez-vous, mon garçon ?
- Yves, et vous ?
Le capitaine, furieux, s'écrie :
- Mon petit bonhomme, je ne sais pas d'où vous arrivez, mais sachez que je suis le Capitaine et que je m'appelle
Mon CAPITAINE. De même, dans ma compagnie, j'appelle les gens par leur nom de famille.
Si vous vous appelez Yves Tartempion, je vous appellerai Tartempion, mais pas Yves. Me suis-je bien fait comprendre ?
- Oui, mon capitaine. »
- Alors, c'est quoi votre nom de famille ?
- Montcherry.
- Très bien, Yves, au travail.

Un type rentre chez lui un soir après la tournée des bistrots

Un type rentre chez lui un soir après la tournée des bistrots.
Sa femme est déjà au lit mais ne dort pas.
A un moment, elle entend un grand bruit dans l'escalier et demande :
- Qu'est-ce qui se passe ?
- Mon veston est tombé !  
- Mais ça ne fait pas autant de bruit !  
- C'est parce que j'étais encore dedans….

L'esprit de répartie

Un professeur déjeune à la cantine quand un étudiant vient s'asseoir en face de lui.
Le professeur lui dit : "Un oiseau et un cochon ne déjeunent pas ensemble!"

"Eh bien, je m'envole !" lui répond l'étudiant.

Le professeur, vert de rage, décide de lui coller un zéro pour le contrôle de la semaine suivante.
Mais l'étudiant répond parfaitement à toutes les questions.
 
Alors le professeur lui pose un petit problème : "Tu es dans la rue et tu trouves deux sacs. L'un contient des billets de banque et l'autre de l'intelligence, lequel choisis-tu ?"
"Le sac remplit de billets" répond l'étudiant.
"Moi, à ta place, j'aurais choisi l'intelligence ! "
"Les gens prennent toujours ce qu'ils n'ont pas"  rétorque l'étudiant !

Le professeur étouffe sa rage , prend sa copie et inscrit : "CONNARD".

L'étudiant prend sa copie va s'asseoir et au bout de quelques minutes revient.
"Monsieur" lui dit-il "vous avez signé mais vous avez oublié de me mettre une note ! "

Une femme couguar de 65 ans

Une femme couguar de 65 ans se trouve un jeune en boite et le ramène à son appartement...
Dans son hall d'entrée elle lui dit: ça te plairait de faire l'amour avec la fille et la mère ????
Le gamin tout excité lui répond : C'est mon plus grand fantasme !
... Et la couguar se met à crier : Il est d'accord ,tu peut venir MAMAN !

Le professeur a donné un travail à ses élèves d'une classe de cinquième :

"Demandez à vos parents de vous raconter une histoire avec une morale à la fin."


 Le lendemain, les enfants sont revenus et, un par un, ont commencé à raconter leurs histoires.
 Il y avait toutes sortes d’histoires : du lait renversé au dollar sauvé. 
Mais le professeur a réalisé, à sa grande consternation, que seul Pierre n'avait rien raconté.
 "Pierre, as-tu une histoire à partager avec nous?"
 "Oui madame. Mon papa m'a raconté une histoire au sujet de ma maman. Elle était pilote et son avion a été touché. Elle a dû s'éjecter de l'avion au-dessus du territoire ennemi, et tout ce qu'elle avait était un flacon de whisky, un pistolet et un couteau de survie. Elle a bu le whisky en descendant afin que la bouteille ne se brise pas, et puis son parachute se posa au milieu de 20 soldats irakiens. Elle en a abattu 12 avec son pistolet, jusqu'à ce qu'elle manque de balles, puis en a tué 4 de plus avec son couteau, jusqu'à ce que la lame se brise, et puis elle a tué les 4 derniers avec ses mains nues."
> > > - "Seigneur !", dit le professeur horrifié. "Qu'est-ce que ton papa t'a dit au sujet de la morale de cette histoire horrible?"
 - "Qu’il ne faut pas faire chier maman quand elle a bu !!!"

MITAL

MITAL décède et arrive au ciel.
Comme il considère que tout lui est dû, il se dirige directement vers le Paradis.
Il est reçu par le Bon Dieu qui lui dit : avec le tort que vous avez fait sur terre à tous les sidérurgistes, vous n’avez pas votre place ici et il l’expédie en enfer.

3 jours après, Satan le ramène au paradis en disant :

« Celui-ci tu peux le garder ; il y a à peine trois jours qu’il est arrivé et il a déjà fermé 2 fours !!! »

Achat de Noël

 
Nous sommes fin décembre et le juge du tribunal correctionnel est de bonne humeur. Il demande au prisonnier :
- Quelles sont les faits qui vous sont reprochés ?
- On me reproche d'avoir fait mes achats de Noël trop tôt!
- Mais ce n'est pas un crime ça. Et comment ça, trop top !
- Ben, avant que le magasin n'ouvre...

L'EUTHANASIE ET LES JEUNES


Un soir, ma mère et moi étions assis dans le salon et parlions de la vie et de la mort. 
Je lui dis :
" Maman, ne me laisse jamais vivre dans un état végétatif, où l'on dépend de machines et de bouteilles. Si tu me vois dans cet état, débranche les machines qui me maintiendraient en vie. Je préfère mourir !!!" 
 
 
Admirative, ma mère se leva et débrancha la télévision, le lecteur de DVD, le câble INTERNET, l'ordinateur, le MP3, la PLAY-2, la PSP, la WII, le Téléphone fixe. Elle me prit mon mobile, mon IPOD, mon BLACKBERRY ma tablette et jeta toutes mes bouteilles de bière.
 
J'ai failli mourir !!

Un islamiste


Un Islamiste monte dans un taxi
A peine installé il demande au chauffeur d'éteindre la radio.
"Je ne désire pas écouter cette musique. Notre religion nous l'interdit et, du temps de notre prophète, il n'y avait pas encore de musique, et cette musique occidentale est uniquement faite pour vous, les incroyants. »
Le chauffeur éteint la radio, s'arrête, sort du véhicule et ouvre la porte arrière.
L’islamiste le regarde et lui dit:
...
"Pourquoi t'arrêtes-tu ? »
Le chauffeur de taxi lui répond:
"Au temps du prophète, il n'y avait pas encore de taxis ! Alors maintenant tu sors de là et tu attends un chameau !
Adultère

C'est une femme qui, profitant de l'absence de son mari, le trompe (banal jusque là). Une fois l'acte fini elle s'endort et l'amant s'éclipse. Mais alors qu'il passe devant l'armoire, il entend : "Putain c'qu'y fait noir là dedans !".
Il ouvre la porte et sort un petit garçon qui lui dit : "Si tu me donnes pas 500F je dis tout à mon père".
L'amant cède et s'en va.
Quelques jour plus tard, l'amant et la femme recommencent...
Et lorsque l'amant s'en va passant devant la penderie il entend : "Putain c'qu'y fait noir là dedans !".
Il ouvre et le petit lui demande 1000F; l'amant cède encore.

Le lendemain à table le petit garçon dit à son père : "Tu as vu papa je me suis acheté un nouveau vélo".
Le père déclare alors : "Ecoute mon fils ce vélo coûté au moins 1500F ! Je ne sais pas où tu as eu cet argent mais ce ne doit pas être très beau, alors va tout de suite te confesser..."
Le garçon s'exécute et se dirige vers l'église, il entre dans le confessionnal et déclare : "Putain c'qu'y fait noir là dedans !".
Alors une voix de l'autre côté de la cloison déclare : "Ah non tu ne vas pas venir me taxer jusqu'ici !"
Le bain

Un petit garçon prend son bain avec sa mère et lui demande :
"C'est quoi ça ?" en lui montrant l'entrejambe (celui de sa mère évidemment)
Et la mère un peut embêtée de répondre :
"Et bien ... tu vois ... ça ... c'est le paradis".
Quelque temps plus tard, le même petit garçon prend son bain avec son père et lui demande :
"C'est quoi ça ?" de la même manière que précédemment.
Et le père qui a entendu parler de la première discussion répond fort à propos : "Ca, c'est la clef du paradis".
Quelques temps plus tard, toujours le même petit garçon rentre à la maison complètement affolé en criant :
"Papa, papa, le voisin, il a un passe."
Un génie apparaît dans une tribu africaine
 
Un génie apparaît dans une tribu africaine pour exaucer un voeux à tous les habitants du village.
Il les fait mettre en rang et leur demande un par un quel voeu ils voudraient.
Le premier : je voudrais être blanc. Le génie le transforme en blanc.
Le deuxième : je voudrais être blanc. Le génie le transforme en blanc.
Un gars dans le milieu de la queue va se placer à la fin et en faisant un grand sourire.
Le 3ème : Le premier : je voudrais être blanc. Le génie le transforme en blanc.
Le génie le transforme en blanc...
Les 10 suivants : Le premier : je voudrais être blanc
Le gars du fond commence à bien rire
Le 25 ème passe : je voudrais être blanc...
Le gars du fond s'explose de rire.
Le 40 ème , le 50 ème ... : je voudrais être blanc...
Le gars au fond se roule par terre en se prenant le ventre dans les bras.
Le 60ème, 70 ème 80 ème : je voudrais être blanc...
Au fond il n'en peux plus, il en pleure en a mal partout.
Le 90 ème , 95 ème... jusqu'au 99ème : je voudrais être blanc...
Quand arrive le tour du dernier il lui faut 15 minutes pour demander son voeux et dans un accès de fou rire il demande : Je voudrais qu'ils redeviennent tous noirs.

Dans une petite ville de province,

un représentant de commerce décide de faire étape pour la nuit.

Hélas ! Il n’y a qu’un seul hôtel, et toutes les chambres sont réservées !

Le représentant insiste alors auprès de l’aubergiste :
- Vous devez me trouver une place pour dormir, même un lit n’importe où, je suis complètement vanné !

L’aubergiste répond :
- Ben, j’ai bien une chambre avec deux lits, qui n’est occupée que par une personne, et je suis sûr que cette personne serait ravie, de partager sa chambre avec vous ainsi que son prix ! Mais pour tout vous dire, cet homme est un ronfleur de la pire espèce ! À tel point que les voisins des chambres voisines, viennent se plaindre ici tous les matins ! Bref, c’est vous qui voyez !

Le représentant lui répond :
- Pas de problème, je prends la chambre, je suis trop crevé !

L’aubergiste fait se rencontrer les deux locataires de la chambre, et les laisse prendre leur diner ensemble !

Le lendemain matin, le représentant descend prendre son petit déjeuner, et contrairement à ce que pensait l’aubergiste, il a l’oeil vif, semble en pleine forme et bien reposé !

L’aubergiste lui demande :
- Vous avez réussi à dormir ?
- Oui, sans problème !
- Les ronflements ne vous ont pas gêné ?
- Pas du tout, il n’a pas ronflé de la nuit !
- Comment cela ?
- Eh bien, le type était déjà au lit, quand je suis rentré dans la chambre ! Alors je me suis approché de son lit, et j’ai déposé un baiser sur ses fesses en disant : "Bonne Nuit Ma Beauté" ! et le gars a passé le reste de la nuit, assis sur son lit, à me surveiller !


Un fils à son père, un père à son fils :
 
Un jeune homme venait tout juste d'obtenir son permis de conduire.
Il demande donc à son père s'ils pouvaient discuter ensemble de l'utilisation de la  voiture familiale...
 -Son père l'amène dans son bureau et lui propose le  marché suivant:
« Tu améliores ton rendement scolaire, tu étudies la bible et  tu te fais couper les cheveux.  Ensuite, nous parlerons de la voiture.
Un mois plus tard, le garçon revient à la charge et, encore, son père l'amène dans son bureau.
Le père ne tarde pas à prendre la parole.
« Mon fils, je  suis très fier de toi. Ça va beaucoup mieux à l'école;
tu t'es concentré sur la bible plus que je ne l'aurais cru, mais tu ne t'es pas fait couper les  cheveux.»
Le  jeune réplique : « Tu sais, papa, j'ai réfléchi à cela...Samson avait les cheveux longs...Moïse avait les cheveux longs...Noé avait les cheveux longs...et  Jésus avait les cheveux longs ».
 
-Et du tac au tac, le père réplique :
 
   "Et ils se déplaçaient tous à pied ! "

 
Afficher la suite de cette page

Créer un site
Créer un site